Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2013

La déclaration sociale nominative : vers la simplification des démarches administratives des entreprises

 

 

dsn,déclaration sociale nominative,dsn urssaf 

De nombreux rapports ont souligné et continuent de souligner le poids de la complexité administrative française et la nécessité « d’alléger le fardeau administratif » pour renforcer la compétitivité des entreprises.

La proposition de loi Warsmann sur la simplification du droit a prévu une expérimentation de la Déclaration Sociale Nominative (DSN) à partir de 2013, dont la mise en œuvre doit être progressive pour devenir obligatoire au 1er janvier 2016.

La DSN a pour objectif de remplacer l’ensemble des déclarations périodiques ou événementielles (Ducs, Dads…) adressées par les employeurs aux organismes de protection sociale

Un site dédié à la DSN invite les cotisants à entrer en phase d’expérimentation dès maintenant.

http://www.dsn-info.fr/

 

Les entreprises « pilotes » qui souhaitent anticiper la mise en place pourront déclarer au moyen de la DSN à compter du 2 avril 2013. Le champ de la DNS sera restreint dans un premier temps à 5 déclarations (destinées aux partenaires) :

 attestations de salaires (pour le versement des IJ),

 attestations d’assurance chômage,

 déclarations de mouvements de main d’ouvre,

 enquêtes mensuelles de mouvement de main d’œuvre,

 formulaires de radiation (envers les organismes gérants les contrats collectifs mis en place dans les entreprises).

Aucune déclaration sociale impactant le recouvrement des cotisations et contributions sociales n’est visée dans cette phase « test ».

  

15/03/2013

Déclarations et paiements : Vos obligations en 2013*

 

916346476.jpg

 

► L’obligation de déclarer et payer par voie électronique

 

Les entreprises, tous établissements confondus, qui ont acquitté plus de 50 000 euros de cotisations, contributions et taxes auprès de l’Urssaf au titre de l’année 2012 ou qui ont pour obligation de payer mensuellement leurs cotisations sociales sont tenues, à partir du 1er janvier 2013 :

 

→ de déclarer par voie dématérialisée les cotisations afférentes aux rémunérations versées.

 

→ de payer le montant des cotisations par tout moyen dématérialisé (virement bancaire ou télérèglement).

 

 

 

► L’obligation de payer exclusivement par virement bancaire :

 

Les entreprises, tous établissements confondus, qui ont acquitté plus de 7 millions d’euros de cotisations, contributions et taxes auprès de l’Urssaf au titre de l’année 2012 sont tenues, depuis le 1er janvier 2013 :

→ de déclarer par voie dématérialisée les cotisations afférentes aux rémunérations versées.

  de payer les cotisations exclusivement par virement bancaire.

 

Sont concernés par cette obligation de déclaration et/ou de paiement dématérialisé par voie électronique, tous les employeurs du secteur privé ou du secteur public, à l'exception de l'Etat, des Collectivités territoriales et de leurs établissements publics administratifs, scientifiques et culturels.

Sont donc notamment visés :

  • les associations,
  • les caisses de congés payés, et autres organismes ou entreprises se substituant à l'employeur pour le paiement des cotisations,
  • les établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC),
  • les sociétés d’économie mixte (SEM).

 

► Comment effectuer cette formalité ?

 

L’Urssaf vous propose des solutions adaptées pour vous permettre de vous conformer dans les meilleurs délais à ces obligations : retrouvez tous ces services dans le dépliant ci-dessous ou en cliquant sur urssaf.fr ou net-entrprises.fr

 

Depliant obligations 2013 urssaf.jpg

 

Dans tous les cas, vous devez prendre toutes dispositions pour que le paiement intervienne au plus tard le jour de la date d’exigibilité des cotisations.

 

Nous vous rappelons que le non respect de ces obligations entraînera l’application d’une majoration de 0,2 % du montant déclaré et de 0,2 % du montant payé.

 

loi warsamann, obliagations urssaf, 2012, urssaf.fr, déclarer et payer par internet,

 

Votre conseiller Urssaf est à votre disposition pour répondre à vos questions et vous apporter toutes précisions complémentaires au 0811 011 637 (prix d’un appel local) du lundi au vendredi de 8 h00 à 18 h 30.

 

 

*Article L.243.14 du code de la Sécurité sociale relative à la simplification du droit et à l’allégement des démarches administratives, dite Loi Warsmann.

 

 

01/03/2013

Versement transport : Trouver le taux applicable dans votre ville, c’est facile !

 

Fotolia © Ainoa.jpg© Ainoa

En France, le versement transport (VT) est une contribution d'abord consacré au financement des transports publics (investissement et fonctionnement) et peu à peu affecté à la couverture des  dépenses d'exploitation. Il finance à près de 70 % le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), qui redistribue ensuite les recettes à la RATP, SNCF et autres opérateurs des transports public. En effet, le déplacement des salariés pour se rendre sur leur lieu de travail engendre pour les collectivités des charges importantes.

Les employeurs des secteurs public et privé qui emploient plus de 9 salariés en région Ile-de-France ou en dehors de la région Ile de France, dans le périmètre d'une Autorité organisatrice de transport (AOT) où a été institué le versement transport sont assujettis à la contribution versement transport.

Cette contribution est recouvrée par les Urssaf qui sont chargées de la reverser aux autorités organisatrices de transports.

 

Vous pouvez rechercher le taux applicable dans votre ville grâce à un module de recherche disponible sur Urssaf.fr - Espace Employeurs

 

10:29 Publié dans Vous êtes employeur | Lien permanent

22/02/2013

En 2013, les attestations de marché public et de vigilance, uniquement sur Internet

 

Rappel :

Sur l’attestation de marché public, il est mentionné que l’entreprise est à jour de ses déclarations et paiements au 31 décembre de l’année précédente.

Sur l’attestation de vigilance (ancienne attestation de compte à jour), dans le cadre d’un contrat d’au moins 3 000 euros, il est mentionné que l’entreprise est à jour de ses déclarations et paiements, l’effectif et le montant de la masse salariale au jour de l’édition de l’attestation.

Pour les obtenir, les entreprises, tous établissements confondus, doivent être à jour de leurs déclarations et paiements des cotisations et contributions sociales.

 

Dès janvier 2013, les entreprises adhérentes aux services net-entreprises.fr ou Urssaf.fr, pourront :

retrouver les attestations dans leur espace sécurisé,  

les consulter et les imprimer autant de fois qu’elles le souhaitent, dans la limite de la durée de validité de chaque attestation,

permettre à leur donneur d’ordre d’en vérifier l’authenticité, en saisissant sur la page d’accueil de www.urssaf.fr, le code de sécurité mentionné sur l’attestation.  

 

Afin de vous aider dans vos démarches, un guide est disponible. Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l’image ci-dessous

Capture plein écran 22022013 110205.bmp.jpg

Informations utiles :

Les entreprises non adhérentes aux services en ligne doivent s’inscrire sur www.net-entreprises.fr.

Pour les professions libérales, l’inscription et la demande se feront sur https://mon.urssaf.fr.

Dès l’inscription, les attestations seront disponibles dans votre espace personnalisé, si vous êtes à jour de vos déclarations et paiements de cotisations et contributions sociales. Les attestations sont maintenant délivrées par entreprise et non plus par établissement. Cela vous permet de faire une seule demande et d’avoir un seul document pour l’ensemble de vos établissements. Pour les multi-établissements, qui n’ont pas opté pour le dispositif du versement en lieu unique (VLU), l’Urssaf délivrant l’attestation est celle auprès de laquelle a été déclaré le plus de cotisations par l’un des établissements l’année précédente.

Les travailleurs indépendants relevant du RSI recevront cette année encore et à titre exceptionnel, leur attestation de marché public par voie postale. Cette attestation sera également disponible dans « Mon compte », sur le portail du RSI.

 

 

25/01/2013

Tableau récapitulatif des cotisations sociales 2012 : c’est seulement sur internet

 

Dans le cadre de la simplification des déclarations de cotisations sociales,  le tableau récapitulatif (TR) au format papier est remplacé par un TR pré-rempli sur internet.

Vous trouverez ci-dessous une documentation qui vous aidera  dans vos démarches.  Ces documents sont  téléchargeables sur simple clic.

 

·         Pour bénéficier de cette offre via Net-entreprises

TR 2012, tableu récapitulatif, urssaf, net-entreprises, internet

 

·         Pour bénéficier de cette offre via https://mon.urssaf.fr/

TR 2012, tableu récapitulatif, urssaf, net-entreprises, internet

 

 

Si votre logiciel de paie génère des fichiers à la norme Ducs EDI, vous pouvez transmettre votre tableau récapitulatif par dépôt de fichier sur https://mon.urssaf.fr/

 

Si vous confiez vos déclarations sociales à un expert-comptable, ce dernier peut adresser vos déclarations et paiements par transfert de fichiers via www.jedeclare.com.

 

Pour plus d’information, nos conseillers sont à votre écoute

au 0 811 011 637 (prix d’un appel local)

 

 

 

13/11/2012

La cotisation foncière (CFE) en quelques mots

 

cfe,cotisation foncière des entreprises,fiscal

 

 

La cotisation foncière des entreprises (CFE) est un impôt fiscal et local créé par la loi de finances pour 2010. Cette cotisation réside dans la seule imposition des biens de l’entreprise soumis à la taxe foncière.

la CFE est due par les personnes qui exercent une activité professionnelle en France et sont assujettis à une cotisation minimum, qui, depuis le 1er janvier 2011, est comprise entre 203 et 2 030 euros (montant fixé par le conseil municipal du lieu du principal établissement de l'entreprise).

Certaines catégories de cotisants peuvent en être exonérés temporairement ou de façon définitive.

La CFE est due au 15 décembre de l'année auprès de l’administration fiscale.

Retrouvez toutes les informations sur bofip.impots.gouv.fr/  et recherchez via le mot-clé CFE ou  cliquez ici .

 

 

28/09/2012

Suppression de la Ducs papier : Conseils et démarches

 internet zen.jpg

© olly - Fotolia.com

L’Urssaf s’est engagée depuis quelques années dans une démarche de simplification des formalités sociales. La dématérialisation des déclarations et paiements des cotisations sociales devient donc une priorité pour gagner en efficacité et en performance.

Après une phase d’expérimentation dans certaines régions, la suppression de la Ducs papier a été étendue à l’ensemble du territoire à compter des cotisations exigibles au 15 juillet 2012.

 

Dès l’échéance du 15 octobre 2012, nous vous invitons donc à transmettre vos déclarations et vos paiements par voie dématérialisée sur https://mon.urssaf.fr par saisie en ligne ou par échanges de données informatisés (EDI)*.

 

Si vous faites appel à un expert-comptable, nous vous informons qu’il dispose de toutes les informations nécessaires pour effectuer vos formalités sur www.jedeclare.com.

 

Nous vous invitons à ne pas envoyer de déclaration papier par voie postale si votre déclaration a déjà été établie par voie dématérialisée mais uniquement le coupon qui est mis à votre disposition suite à votre envoi de fichier ou à votre validation en ligne. Seul ce coupon comporte les éléments permettant l’identification sûre et rapide de votre titre de paiement.

 

Toutefois, pour vous éviter les frais d’envoi de documents par voie postale et gagner en rapidité, nous vous invitons à effectuer votre paiement par télérèglement dès l’échéance du 15 octobre 2012.

 

 

Pour obtenir plus de détails et adhérer à ce moyen de paiement, connectez-vous sur https://mon.urssaf.fr

 

3170060661.jpg

 

 

Vous pouvez également contacter nos conseillers au 0820 000 562 jusqu’au 19 octobre.

 

 

 

Rappel : la Ducs permet notamment de déclarer, sur un support unique, l’ensemble des éléments nécessaires au calcul des cotisations de Sécurité sociale, des cotisations d’assurance chômage, ainsi que des cotisations de retraite complémentaire Agirc-Arrco.

 

 

*Pour en savoir plus sur la Ducs EDI : https://mon.urssaf.fr/ducs-edi.htm

 

29/08/2012

Ce que vous devez fournir lors d'un contact avec l'Urssaf

 

Fotolia_39835160_XS.jpg

 

Pour répondre de façon complète et rapide à votre demande, certaines pièces et éléments sont indispensables à votre interlocuteur Urssaf.

 

Lors d'une visite dans un centre d’accueil

ü  votre numéro siret composé de 14 chiffres ou votre siren à 9 chiffres,

ü  votre numéro de compte cotisant Urssaf composé de 18 chiffres,

ü  une pièce d’identité et une copie de celle du dirigeant qui vous a délégué la demande le cas échéant,

ü  un extrait Kbis de moins de 6 mois,

ü  une procuration du dirigeant précisant votre délégation et les actes pour lesquels ce pouvoir vous est donné,

ü  les documents en rapport avec l’objet de votre demande (derniers  bordereaux  de cotisations, tableaux récapitulatifs, RIB, courriers reçus…).

 

Retrouvez tous nos centres d’accueil ici

 

Lors d'un appel téléphonique

ü    votre numéro siret composé de 14 chiffres ou votre siren à 9 chiffres,

ü    votre numéro de compte cotisant Urssaf composé de 18 chiffres,

ü      la personne pour le compte de laquelle vous appelez (exemple d'un comptable pour le compte de son client),

ü      votre raison sociale.

  

Pour nous joindre :

 

Ø  Accueil téléphonique : 3957 (0,12 euro la minute)

Ø  Assistance téléphonique aux services en ligne : 0811 011 637 (0,6 euro la minute)

 

Lors d'un échange par courrier ou par mail

Il est essentiel de toujours faire figurer vos références et les éléments suivants afin que votre demande soit traitée dans les meilleurs délais :

 

ü  votre numéro Siret composé de 14 chiffres ou votre Siren à 9 chiffres,

ü  votre numéro de compte cotisant Urssaf composé de 18 chiffres,

ü  votre raison sociale

ü  la période éventuellement concernée et/ou le numéro de dossier figurant sur le courrier de l’Urssaf si vous répondez à celui-ci.

 

 

      Pour nous écrire :

 

Ø  Par courrier : Urssaf Ile-deFrance -  93518 Montreuil cedex

 

Ø  Par mail via le formulaire « contact » disponible en cliquant ici

 

 

Selon la nature de votre demande, d’autres documents peuvent être nécessaires. N’hésitez pas à demander la liste détaillée à un de nos conseillers.

 

 

 

30/07/2012

Déclarations et paiements : Vos obligations en 2012*

 

 

loi warsamann,obliagations urssaf,2012,urssaf.fr,déclarer et payer par internet

 ► L’obligation de déclarer et payer par voie électronique

Les entreprises, tous établissements confondus, qui ont acquitté plus de 100 000 euros de cotisations, contributions et taxes auprès de l’Urssaf au titre de l’année 2011 ou qui ont pour obligation de payer mensuellement leurs cotisations sociales sont tenues, à partir du 1er janvier 2012 :

 

→ de déclarer par voie dématérialisée les cotisations afférentes aux rémunérations versées.

 

→ de payer le montant des cotisations par tout moyen dématérialisé (virement bancaire ou télérèglement).

 

► L’obligation de payer exclusivement par virement bancaire :

Les entreprises, tous établissements confondus, qui ont acquitté plus de 7 millions d’euros de cotisations, contributions et taxes auprès de l’Urssaf au titre de l’année 2011 sont tenues, depuis le 1er janvier 2012 :

→ de déclarer par voie dématérialisée les cotisations afférentes aux rémunérations versées.

  de payer les cotisations exclusivement par virement bancaire.

 

Sont concernés par cette obligation de déclaration et/ou de paiement dématérialisé par voie électronique, tous les employeurs du secteur privé ou du secteur public, à l'exception de l'Etat, des Collectivités territoriales et de leurs établissements publics administratifs, scientifiques et culturels.

Sont donc notamment visés :

  • les associations,
  • les caisses de congés payés, et autres organismes ou entreprises se substituant à l'employeur pour le paiement des cotisations,
  • les établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC),
  • les sociétés d’économie mixte (SEM).

 

► Comment effectuer cette formalité ?

 

L’Urssaf vous propose des solutions adaptées pour vous permettre de vous conformer dans les meilleurs délais à ces obligations : retrouvez tous ces services dans le dépliant ci-dessous ou en cliquant sur urssaf.fr

 

 

loi warsamann,obliagations urssaf,2012,urssaf.fr,déclarer et payer par internet

 

 

Dans tous les cas, vous devez prendre toutes dispositions pour que le paiement intervienne au plus tard le jour de la date d’exigibilité des cotisations.

 

Nous vous rappelons que le non respect de ces obligations entraînera l’application d’une majoration de 0,2 % du montant déclaré et de 0,2 % du montant payé.

 

loi warsamann, obliagations urssaf, 2012, urssaf.fr, déclarer et payer par internet,

 

Votre conseiller Urssaf est à votre disposition pour répondre à vos questions et vous apporter toutes précisions complémentaires au 0811 011 637 (prix d’un appel local) du lundi au vendredi de 8 h00 à 18 h 30.

 

 

 

 

 

*Article L.243.14 du code de la Sécurité sociale, modifié par la Loi n° 2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l’allégement des démarches administratives, dite Loi Warsmann.

 

 

13/07/2012

Comment bien préparer un contrôle Urssaf

P1010279.JPG

 

Vous venez de recevoir un avis de contrôle de l’Urssaf vous informant de la prochaine visite inspecteur.

 

Ce contrôle va permettre de vérifier l’application des législations de Sécurité sociale et d’assurance chômage ainsi que l’exactitude de vos déclarations. Les vérifications porteront sur les cotisations et les contributions exigibles dans la limite des trois années civiles et de la période en cours qui précèdent le début du contrôle.

 

 

 

Deux types de contrôles sont possibles :

 

  • Le contrôle sur place qui se déroule dans les locaux de votre entreprise ou sur le lieu de votre activité professionnelle.
  • Le contrôle sur pièces qui se déroule dans les locaux de l’Urssaf

 

→ Attention, en cas de contrôle dans le cadre des opérations de lutte contre le travail dissimulé, aucun avis ne vous sera envoyé et vous ne serez pas informé au préalable.

 

 

 

Comment vous préparer :

 

 

Ø       L’avis de contrôle précise une liste non exhaustive de documents qui devront être préparés  en vue de la première visite et feront l’objet d’un examen sur place.

 

 

Ø       Cette charte peut être consultée sur le www.urssaf.fr - rubrique "employeur"-"documentation et guides"

La charte du cotisant contrôlé

 

 

 

Liste non exhaustive des documents à fournir :

 

  • Sociaux : bordereaux de cotisations, déclarations de régularisation annuelle, avis de versement à l’assurance chômage, bulletins de paie, dossiers du personnel, contrats de travail…
  • Comptables : bilans, grands livres comptables…
  • Fiscaux : liasses fiscales, avis d’imposition…
  • Juridiques : statuts des sociétés, transactions, jugements de conseils de prud’hommes…
  • Divers : justificatifs de frais (notes de restaurants, de déplacements, carte grise des véhicules…)

 

Avec votre accord, l’inspecteur pourra accéder à vos supports informatiques pour réaliser ses investigations. Sinon, vous aurez à fournir ces données de manière dématérialisée.

 

Nos conseils :

 

Ø       Vous avez la possibilité de vous faire assister par un conseil de votre choix comme cela est mentionné sur l’avis de contrôle.

 

Ø       Avec votre accord ou sur votre proposition, la vérification de vos documents par l’inspecteur pourra éventuellement se faire chez votre expert-comptable.

 

 

Ø       Vous pouvez également, en tant que chef d’entreprise, demander à la personne chargée de la gestion des salaires d’assister à ce contrôle.

 

Ø       Le contrôle ne peut pas faire l’objet d’un report. Mais en cas d’indisponibilité, vous pouvez contacter l’inspecteur en charge de votre contrôle afin de convenir d’un autre rendez-vous pour la première.

 

 

Ø       N’hésitez pas à engager le dialogue. Expliquer votre situation, votre activité ou la situation actuelle de votre entreprise peut faciliter l’entretien.

 

 

A la fin du contrôle, l'inspecteur vous remettra une lettre d'observations avec ses conclusions. A partir de la réception de cette notification, vous avez 30 jours pour répondre à l’inspecteur. A l’issue de ce délai, l’inspecteur vous adressera une réponse et une mise en demeure, en cas de redressement, vous sera transmise. Vous aurez alors un mois pour régulariser votre situation ou contester auprès de la Commission de recours amiable 

 

Si vous avez des difficultés pour régler les sommes dues, vous pouvez solliciter des délais de paiement sous réserve d’avoir réglé les parts salariales si vous êtes employeur. A l’appui de cette demande, il est important de préciser tout élément de contexte de nature à expliquer vos difficultés.